Les Royaumes du Dessous

Serveur nwn
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shar, Maîtresse de la Nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elytharis
Admin
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Shar, Maîtresse de la Nuit   Jeu 13 Mar - 1:18

Shar

Maîtresse de la Nuit, Dame de l'Egarement, Déesse Sombre
Déesse supérieure
Symbole : disque noir au bord pourpre
Plan d'origine : Plan de l'Ombre
Alignement : neutre mauvais
Attributions : ténèbres, nuit, égarement, oubli, secrets non révélés, tunnels, donjons, Outreterre
Adorateurs : anarchistes, assassins, vengeurs, moines, anihilistes, roublards, adeptes des ombres, maîtres des ombres
Alignement des prêtres : CM, LM, NM
Domaines : Cavernes, Connaissance, Mal, Obscurité
Arme de prédilection : le Disque de la Nuit (chakram)

Lorsque le Seigneur Ao eut créé l'univers, le chaos tourbillonant se solidifia pour former des divinités jumelles : Séluné, un être de lumière et de création, et Shar (char) une puissance des ténèbres et de la destruction. L'existence de Shar est paradoxalement liée au vide embrumé qui régnait avant qu'Ao n'entame sa création. Shar est un reflet de l'obscurité primordiale et le vide parfait qui furent effacés au début du temps par un dieu lointain et insensible. Elle souhaite ardemment retrouver le calme qui accompagne l'inexistence, et elle complote depuis les ombres pour détruire toute forme d'organisation et d'ordre, et nuire à la création elle-même. L'art religieux montre Shar comme une sphère noire ourlée de flammes violettes ou comme une belle femme humaine aux longs cheveux noir de jais, vêtue de voiles sombres. Sous cette dernière forme, ses intrigants yeux violets ont des pupilles de charbon qui reflètent le vide primordial.

Depuis ses premières batailles contre Séluné (qui continuent encore de nos jours), Shar a obtenu la suprématie sur la douleur dissimulée sans être oubliée, l'amertume soigneusement entretenue et la revanche froide pour des torts anciens. Profondément tortueuse, la Dame de l'Egarement aime les secrets, les accords clandestins et les subterfuges. Elle utilise ses adorateurs comme pions dans un jeu pervers contre tout ce qui a été, est et sera. Divinité tutélaire de la Toile d'Ombre, une force magique corrompue fondée sur le vide et les secrets déments, la Maîtresse de la Nuit complète ses pouvoirs déjà impressionnants par la tentation et la ruse.

L'attirance de Shar pour le secret est un avantage pour son clergé, et la majorité des habitants de Faerûn connaissent peu de choses sur son culte mystérieux. Tous savent qu'elle est une déesse sombre et revancharde, mais ils sont tout de même nombreux à se tourner vers elle lorsqu'ils sont plongés dans la peine ou le désespoir. Il y a ainsi une croyance tenace qui veut que son clergé aide ceux qui ont été trompés ou qui ont subi une grande perte. Cependant, au lieu de les aider à se décharger du poids de leurs souffrances, les prêtres de Shar renforcent les regrets et le sentiment d'injustice des suppliants, tournant leur attention vers l'aigreur et la vengeance. Les prêtres bienveillants (particulièrement ceux de Mystra, Lathandre et bien sûr, Séluné) mettent en garde contre les dangers qu'on encourt en recherchant ce réconfort, mais le désespor est souvent plus fort que la raison, et les rangs du clergé de Shar croissent ainsi à chaque année qui passe.

Les prêtres de Shar prient la nuit pour obtenir leurs sorts. Puisque la plupart de ses adorateurs doivent garder secret leur dévotion, la religion n'a qu'un jour sacré dans l'année. Pendant le Festival de la lune, les fidèles de Shar célèbrent l'Ascension des ténèbres, quand les chefs des sectes locales découvrent les sombres complots de l'année à venir dans les entrailles sanglantes d'une créature tout juste sacrifiée. Une fois par dizaine, les adorateurs doivent accomplir un acte de perversion, idéaliement juste après un rituel nocturne composé de danses et d'un festin appelé la Tombée de la nuit. Les prêtres de Shar se multiclassent généralement en roublards, et ses servants les plus pervers et les plus accomplis deviennent des manteaux de la nuit. Les prêtres associés au Culte du Dragon se multiclassent généralement en porteurs de pourpre.

Histoire/relations. Les batailles incessantes de Shar contre sa soeur lumineuse ont provoqué la naissance et la mort de nombreuses divinités à travers l'histoire. Alors que Séluné frappe à découverte et avec force sa jumelle chaque fois qu'elle le peut, Shar, elle, préfère la subversion, utilisant ses adorateurs mortels pour attaquer le clergé de Séluné et ceux qui lui sont chers, plutôt que la divinité elle-même. Pourtant, il lui arrive d'agir directement contre des ennemis mineurs. Pendant le Temps des Troubles, Shar tua ainsi Ibrandul, un dieu mineur des cavernes, des cachots et de l'Outreterre, motivé uniquement par l'opportunisme. Elle accorde maintenant des sorts en son nom aux prêtres d'Ibrandur, se réjouissant de l'entourloupe. Shar pourrait de même tenter de consumer Mask, dont elle brigue l'attribution des ombres. L'amour de Shar pour les endroits sombres explique ses conflits fréquents avec les divinités de la lumière et du feu, et son désir de conquérir le concept de la vengeance l'oppose au dieu ancien et déclinant, Hoar. Sa seule alliée habituelle est Talona, qui pourrait éventuellement servir Shar en l'échange de l'aide de la Déesse Sombre dans l'assassinat de son ennemie jurée, Loviatar.

Dogme. Ne révélez de secrets qu'aux autres fidèles. Ne vous laissez jamais aller à l'espoir ou aux promesses de réussite. Etouffez la lumière de la lune (les agents et les objets consacrés à Séluné) lorsque vous y êtes confronté et cachez vous si vous ne pouvez l'emporter. Les ténèbres sont propices à l'action, pas à l'attente. Il est interdit de tenter d'améliorer ses conditions de vie ou de faire des plans sur le futur excepté sous la surveillance de fidèles de la Déesse sombre. Fréquenter les fidèles de divinités bienveillantes est un péché sauf s'il s'agit de les corrompre ou d'en obtenir quelque chose pour le bien du culte. Obéissez aux supérieurs du clergé ou périssez aussitôt.

Clergé et temples. Le nihilisme revanchard de Shar attire les gens ayant beaucoup souffert ou ayant subit de grandes injustices. Sa suprématie sur les ténèbres et la nuit la rend populaire auprès des aveugles (particulièrement quand leur cécité a été provoquée par quelqu'un d'autre, accidentellement ou intentionnellement), les humanoïdes nocturnes ou cavernicoles et les créatures qui fuient la lumière, comme beaucoup de gobelinoïdes. Tous ceux qui apprécient les ténèbres ou travaillent la nuit (comme les meurtriers et les voleurs) recherchent ses faveurs, ainsi que ceux dont le point de vue sur le monde pourrait être qualifié de dément. Les fous semblent avoir une affinité particulière pour l'enseignement de Shar, ce qui est l'une des raisons pour laquelle tant de prêtres de Séluné recherchent les malades mentaux pour les soigner ou les enfermer.

L'Eglise est organisée en cellules indépendantes qui sont dirigées d'une main de fer par leur chef. Peu de fidèles connaissent le véritable nom des autres membres de leur propre cellule, et quasiement personne ne connaît celui des dirigeants des structures régionales. Dans les endroits où le culte de Shar est important, les vagues d'assassinats de sélunites sont fréquentes. Cela limite la taille de l'Eglise, puisque beaucoup de fidèles de Shar meurent lors de ces attaques ou sont mis à mort par les autorités peu de temps après. Les temples de Shar ont une apparence variable mais sont toujours dissimulés sous la couverture d'un commerce ou d'une habitation. La plupart ont au moins une salle baignée dans des ténèbres profondes, qui est utilisée pour les cérémonies secrètes et meurtres rituels.

Le clergé de Shar se délecte des secrets. Dans les nations civilisées, il établit fréquemment, des cercles, des clubs ou encore des fausses sectes afin de corrompre plus efficacement les fondations de la société bien élevée. Les sectateurs travaillent au renversement de gouvernements, à encourager la vengeance, à organiser des cabales et à fomenter les troubles par la calomnie et la sédition. Les disciples de Shar pensent que la seule chose importante est la liberté de vivre selon ses propres principes, et que l'Etat n'existe que pour limiter les libertés et qu'il est donc une institution intrinsèquement immorale qui doit être détruite. Selon eux, tout mérite de périr et leur unique devoir est d'aider ce processus de destruction. La Lune Noire, un ordre d'élite de moines ensorceleurs utilise le pouvoir de la Toile d'Ombre pour réaliser les projets de la Déesse Sombre.

_________________
"Les MJ ne sont ni sadiques ni cruels, ce sont juste des artistes incompris." -Un MJ anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shar, Maîtresse de la Nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic tresse ou fil pour sondage
» Tresse echappement, ou trouver ca ????!!
» tresse au feeder
» Quelle est votre marque préférée (Nylon, Tresse, Fluoro...)
» la nuit des 3 vallées - 25.09.2010 - (28 eure)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes du Dessous :: Section RP :: Dieux et Panthéons-
Sauter vers: